14/08/2007

réflexion : paroles de Françoise Simpère

"Considérer le sexe non plus comme une citadelle à conquérir mais comme un mode de communication privilégié, une introduction (oui, j’ose…) à l’intimité de l’autre, auquel cas l’objectif devient non plus le sexe mais la personne qu’il y a autour.  Avec ses mystères, ses non-dits, ses surprises…  infiniment plus difficiles à conquérir."

 

Françoise Simpère sur son blog : http://fsimpere.over-blog.com/ 

17:09 Écrit par longuesjambes dans littéraire | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : francoise simpere, intimite, corps, mystere, surprises |  Facebook |

Commentaires

"Vivent les hommes qui comprennent le discours de ces femmes car cela permettra enfin que le Monde se joue sur le mode de la douceur et de la tendresse." Vivent les femmes qui assument réellement leurs envies et se libèrent des principes frustrateurs... et osent (enfin) le dire!

vivent celles et ceux qui font d'un art l'équilibre!

vivent celles et ceux qui s'acceptent ! avec tendresse... douceur... et respect!

le monde effectivement ne pourra s'en porter que mieux!

Écrit par : Frédéric | 15/08/2007

une citadelle à conquérir / un repas à partager se savoir accueilli
un sourire apéritif
du pétillement
un petit truc plus salé que l'autre
un goût parfois plus doux
regoûter au plus salé
revenir vers le plus doux
sentir arriver le repas principal
se laisser servir d'abord... goûter... se resservir ensuite
...
et la sieste après le repas ...

je préfère ces partages aux conquêtes de citadelles !

question de courage, peut-être ?

Écrit par : Frédéric | 15/08/2007

merci de ce blog ou il existe plein de partage j'y reviendrais avec plaisir
bonnejournée

Écrit par : Caline | 16/08/2007

Les commentaires sont fermés.