05/02/2008

ce que dit Eva-Maria Zurhorst

"Il existe chez les femmes une force instinctive que beaucoup ont enfouie au fond d'elles ou ne prennent plus au sérieux - une force qui sait.  Simplement. D'instinct.  Cette force englobe tout et elle est reliée à tout.  Une femme qui se reconnecte à elle, recommence à vivre en harmonie avec elle et réapprend à se faire confiance, ne se soumet pas, mais organise sa vie autour de lois naturelles.  Elle sait combien elle se sent épanouie quand elle est aimée et quand elle peut aimer.  Elle ne vit plus sous la contrainte d'exigences extérieures, ne se soumet plus aux exigences masculines et ne se sacrifie plus pour ses enfants.  Elle attend simplement qu'on l'aime et la respecte.  Au mieux, elle est un grand mystère pour les hommes, au pire elle suit une logique féminine d'une simplicité élémentaire qui les rend tous dingues et empêhce les échanges fondés sur la logique cartésienne.  Un homme sage à dit un jour " Nous les hommes, devons comprendre que nous devons aimer les femmes et non chercher à les comprendre.  C'est ça qu'il faut comprendre" "

Eva-Maria Zurhorst 

11:45 Écrit par longuesjambes dans littéraire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Voilà qui permettra à certaines de patienter quelques années sans perdre espoir. Et cette pirouette finale de référencer "l' homme sage" pour conférer à l'écrit un sceau de crédibilité.

Dans le même style Bridget Jones ce soir sur TF1...

Écrit par : Lou Phoque | 05/02/2008

Les commentaires sont fermés.