15/11/2008

A mon Bel Amour

Certains de mes amis, de mes copines, ou l'un ou l'autre de mes amoureux qui, lorsqu'ils rompent avec leur partenaires, décident de balayer tous ce qu'ils ont vécu avec eux.

Le Sioux faisait comme ça, à chaque rupture, il suprimait le numéro de la fille, il coupait tous les ponts et effaçait toutes traces ou souvenirs la concernant. Lorsqu'il croisait la fille, il était capable de faire comme si ils n'avaient jamais vécus une histoire d'amour entre eux.  Il me disait carrément  "je ne ressens plus rien pour elle" tant il tuait dans son coeur et sa mémoire, tout sentiments envers elle.  En réalité, il fuyait le chagrin, ce qui transforme la rupture  en souffrance. 

Personnellement, je ne comprends pas.    Je pense que vouloir effacer le passé, c'est perdre les leçons qu'on peut en tirer, c'est perdre la richesse et les enseignements qu'on en a reçu par nos expériences.

J'aime garder en moi tous les souvenirs, tous les bons moments, tous ce que j'ai reçu de la relation car je considère qu'à travers cette relation, c'est la VIE elle-même qui est venue me donner de la richesse, des nouvelles choses à apprendre, des correction dans mon caractère, dans mes faiblesses, dans ma façon de donner, elle m'apprend à affiner le coeur.  Si je reniais tous ce que j'ai reçu de mes amoureux, je n'aurais peut-être jamais évoluée et je serai sans cesse toujours retombée sur le même shéma relationel, vivant à chaque fois une union pareille à la précédente.  Oui, je crois que cela aurait été ainsi, puisque j'aurais jeter aux oubliettes de l'oubli, de la colère, de la rage, ce que la relation avait à m'apprendre.  Donc, la Vie est obligée de me refaire toute la leçon.  Une façon de doubler. J'aurais vécu à chaque fois une relation  comme si elle était totalement le double de la précédente.

 

Alors, moi, je préfère pleurer, me sentir triste, revoir les bons moments, imaginer mon Bel Amour en train de se réveiller, de lire, de danser et garder vivants, dans mes souvenirs, ma mémoire,   tout ces bons moments passés ensemble.  Je me laisse encore et encore enrichir par eux.  Car ce sont eux, ces moments riches en amour, en douceur et tendresse, qui donnent la force de sortir des difficultés, ce sont tous ces bons moments d'amour et de bonheur qui nourissent mon moteur "joie de vivre".

 

Je t'aime pour toujours, Letché, pour toujours !



21:46 Écrit par longuesjambes dans littéraire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.