19/11/2008

certains bien-fait

Demain, cela fera une semaine que j'ai repris un statut de célibatiare, un besoin vitale de me retrouver seule, vraiment seule avec mes enfants, ma vie, mon Être intérieur.

Je me consacre complètement à la peinture, à l'écriture, et je n'ai aucune envie de relation amoureuse continue.  Je crois que cela sera comme ça pour un bon bout de temps.

Je travaille plus de 4 heures par jours sur les tableaux et puis le reste du temps je termine la correction du roman.  Bientôt, je pourrai le présenter aux maisons d'edition et on verra !


Letché est tous les jours, à chaque minutes dans mes pensées, mon coeur.  je me demande s'il va bien, s'il retrouve la joie de vivre, s'il continue à danser et charmer, j'espère, les danseuses !Je m'endors en l'imaginant chez lui, devant son ordi, ou dans sa "grotte" comme nous disions.  Je le vois, avec sa jolie bouche, endormi, un bras au dessus de la tête comme il fait d'hbitude.


Pascal est un ami très agréable et le Sioux reste le fidèle copin avec qui je mange à l'improviste une pizza, ou, en besoin d'un peu d'inspiration, je passe de son atelier et nous discutons de la vie, des amours, des arts.


Telle que je suis, je me sens heureuse, calme apaisée, libre en moi.


10:53 Écrit par longuesjambes dans littéraire | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Je viens de survoler votre blog (mais j’y reviendrai sans conteste.) Je suis avant tout impressionné par tant de franchise et sans doute d'honnêteté. Je lis que vous avez "un besoin vital de me retrouver seule, vraiment seule avec mes enfants." Seule? Les enfants, et c'est très heureux, procurent une compagnie magnifique, riche et incomparable. Mais je me permets d’interpréter votre quête comme un besoin vital de ressourcement, la compagnie avec vous-même : ce qui est sans doute l'apanage des vrais artistes, une nécessité pour la force de l’inspiration. Ce que j’admire, étant un parfait non-artiste. Je suis également amusé par une titre « Une femme qui aime les hommes. » La notion de couple unit pour l’éternité n’est jamais qu’une notion créée de toute pièce par ce qu’on appelle communément le « judéo-christianisme. » Une culture imposée en fait. Vous aimez les hommes… quelle chance pour eux. J’aime les femmes, j’ai peu d’amitiés masculines. Pourquoi ? C’est une autre histoire. Je me suis autant que possible toujours donné une ligne de conduite : ne pas faire souffrir la personne qui a vécu avec moi et SURTOUT protéger les enfants. Etre vrai et honnête mène au bonheur, à la plénitude. L’inverse ne peut que blesser l’autre et soi-même : j’en suis convaincu. Assez philosophé : bonne continuation dans vos activités et vivez… vivez… vivez… sans compter.

Écrit par : Eric | 20/11/2008

Fantastic blog Fantastic blog, très suggestif félicitations, bon goût et j'ai beaucoup aimé votre blog un message

Écrit par : Natur Line Sex | 21/11/2008

eric et . . . . Natur LIne ! :-) Cher Eric, merci pour votre commentaire, je trouve que vous avez résumez en quelques mots ce que j'écris de page en page sur ce blog !
Bravo !
Je confirme qu'être vrai avec soi-même et ensuite avec son entourage fait un bien fou, rend légér, mais profond aussi, joyeux, mais sérieux aussi.

Monsieur Nature Line, Le jour ou j'en aurai besoin, je viendra faire un petit tour sur votre site ! On ne sait jamais . . . :-)))

Écrit par : longuesjambes | 21/11/2008

Les commentaires sont fermés.